GIRARDIN INDUSTRIEL

La « loi Girardin Industriel » instaure une aide à l’investissement industriel dans les DOM-TOM, selon le schéma suivant.

Si un dirigeant d’une entreprise, exerçant son activité dans les DOM-TOM, souhaite acquérir du matériel (destiné notamment à l’agriculture, l’industrie, le bâtiment, les travaux publics), il peut classiquement le financer comptant ou l’acheter à crédit ou le louer.

Dans le cadre du dispositif fiscal de la « loi Girardin Industriel », le coût de l’acquisition du matériel par ce dirigeant est allégé.
Il lui permet en effet de louer ce matériel pendant 5 ans, à hauteur des 2/3 du prix environ, puis de l’acheter à un prix symbolique au terme de la période.
Les 2/3 du prix sont financés par un établissement bancaire d’outre-mer, le 1/3 restant étant apporté par un investisseur de métropole. Ce dernier bénéficiera d’une réduction d’impôt égale à 50% de l’investissement global permis par son apport.
Exemple : pour une acquisition outre-mer d’un bien de 100.000 €, un versement de l’ordre de 40.000 € effectué par un investisseur de métropole lui permettra de réduire son impôt de 47,5% de 100.000 €, soit un gain fiscal de 47.500 € et une rentabilité de 19%.

Le gain est immédiat et ponctuel : c’est une opération « one shot ».

L’investisseur de métropole prend une participation dans des sociétés qui réalisent des investissements industriels éligibles à cette loi d’incitation fiscale.

Attention ! En raison de l’intérêt grandissant des particuliers pour ces opérations, au cours de l’année, l’offre deviendra restreinte puis inexistante.
Nous vous invitons donc à prendre position le plus rapidement possible, afin d’être assuré d’être servi.

Pour vous, nous avons sélectionné un intervenant de premier plan, spécialisé dans la mise en place et la gestion d’opérations d’investissements de défiscalisation :
• présence outre-mer ainsi qu’en métropole
• activité depuis 10 ans, sans aucun sinistre
• titulaire d’une assurance en responsabilité civile garantissant l’activité de monteur d’opérations éligibles à la loi Girardin Industriel
• gestion de 400 sociétés, finançant plus de 1.200 entreprises exploitantes dans les DOM-TOM
• 320 M€ d’investissements financés
• octroi de garanties de non-recours contre les investisseurs, pour tous les financements
• opérations bénéficiant, sauf dispense, d’un agrément des services fiscaux
• connaissance approfondie du tissu économique et des politiques des collectivités d’outre-mer.

LES POINTS POSITIFS

  • Rentabilité attractive
  • Réduction d’impôts
  • Formalités simplifiées

LES POINTS NEGATIFS

  • Risque en capital

GROUPEMENT FONCIER FORESTIER

Un Groupement Forestier est en fait un Groupement Foncier Forestier, constitué sous la forme d’une Société Civile à caractère particulier. C’est une société dite transparente fiscalement : ses revenus sont imposés au niveau de ses associés, et non du Groupement Forestier lui-même. Les associés du Groupement Forestier confient la gestion des actifs et la gestion administrative et financière à un Gérant, qui sera soit un tiers soit l’un des associés du Groupement Forestier, dans le cas par exemple d’un Groupement Forestier familial.

LES POINTS POSITIFS

  • Réduction d’impôts
  • Investissement durable et citoyen

LES POINTS NEGATIFS

  • Risque de perte en capital
  • Rendement non-garantis

FCPI

Fond d’investissement dont l’actif doit être composé d’au moins 70% de titres de sociétés à caractère innovant.

LES POINTS POSITIFS

  • Réduction d’impôts
  • Diversification du portefeuille

LES POINTS NEGATIFS

  • Frais de gestion
  • Risque de perte en capital

Pour toute information n'hésitez pas à nous contacter

Contact

Contact

  • Adresse : 247 Rue François PERRIN – 87000 Limoges

  • Siret  : 792 128 720
  • Orias : 13005710

  • Tel. :  05 87 08 32 29

  • Mail : cabinetarnaudverin@gmail.com